Tecnam et Rolls-Royce : noces électriques

L’avionneur italien Tecnam annonce qu’il s’associe au motoriste Rolls-Royce pour développer un avion de passagers entièrement électrique. L’idée n’est évidemment pas nouvelle et d’autres entreprises, comme Pipistrel avec son Velis, ont déjà leur machine certifiée. Cette alliance entre Tecnam et Roll-Royces consacre toutefois le rapprochement de deux forces motrices importantes de l’aviation commerciale et constitue une alliance prometteuse depuis l’abandon du projet e-Fan par Airbus.

Le bimoteur «P-Volt» qui sera conçu par les deux sociétés sera dévolu aux trajets de banlieue à courte et moyenne portée, ainsi qu’aux opérations de fret, d’évacuation médicale et de missions spéciales. La version « banlieue » devrait transporter jusqu’à neuf passagers.

Tecnam fait remarquer qu’elle s’est également associée à des « grands acteurs mondiaux de l’aviation, dont des compagnies aériennes nord-américaines et européennes », pour le développement de ce P-Volt. Les objectifs de performance de cette navette électrique n’ont pas encore été annoncés. En plus du P-Volt, Tecnam et Rolls-Royce travaillent déjà de concert sur le projet H3PS (High Power High Scalability Aircraft Hybrid Powertrain), qui développe une version hybride électrique du Tecnam P2010 à quatre places.

Le P-Volt aura pour base un moteur électrique bicylindre, alimenté par des énergies renouvelables et couvrant la totalité des besoins des moteurs, de l’avionique, du chauffage, de la climatisation et des systèmes de dégivrage / antigivrage. Il bénéficiera des réalisations de Tecnam dans les avions de catégorie 11 sièges, où son P2012 Traveller s’est depuis largement illustré. Le P-Volt, selon les projections, pourrait ainsi emporter 9 passagers.

Pour mémoire, le projet H3PS promet une version électrique hybride du quatre places P2010, associant le moteur électrique de Rolls-Royce à un moteur thermique Rotax. Le P2010 voit son moteur standard de 180 ch remplacé par un moteur Rotax 915 iS de 141 ch. Le surplus de puissance nécessaire sera remplacé par un moteur électrique Rolls-Royce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.