Episode 23 : SolarStratos avec Raphaël

Bienvenue dans le 23ème épisode de ce podcast !

Cette semaine, nous allons parler d’un sujet orienté vers l’exploration de nouvelles frontières aéronautiques et plus particulièrement du projet SolarStratos.

Notre invité de la semaine est Raphaël Domjan. Raphaël est l’initiateur et un des pilotes du projet SolarStratos. Nous discuterons avec lui de ce projet exceptionnel dont l’objectif est d’atteindre la stratosphère avec un avion motorisé par un moteur électrique alimenté par des panneaux solaires. Nous irons en détail sur les problématiques spécifiques des vols dans la stratosphère au niveau de la pressurisation et de l’aérodynamique.

Actualités

L’actualité de la semaine est la première livraison de la nouvelle version du HondaJet dans sa version Elite. Le HondaJet est un « VLJ » pour « Very light jet » en anglais ou « Jet très léger » en Français.

Le HondaJet, un VLJ très facilement reconnaissable !

Au début des années 2000, de nombreux projets de VLJ ont été annoncés par divers fabricants nouveaux et existants. Peu de projets ont néanmoins vu le jour. Parmi ces projets, on retrouve l’Embraer Phenom 100, le Cessna Citation Mustang et le HondaJet.

Une cabine relativement petite

La particularité immédiatement reconnaissable du HondaJet est sa configuration avec les moteurs présents au-dessus des ailes. Cette configuration permet de réduire le bruit en cabine et d’optimiser l’aérodynamisme de l’aile à haute vitesse.

Une avionique moderne basée sur le Garmin G3000

La version Elite a permis d’améliorer quelques aspects de ce VLJ. Le poids a été réduit d’une centaine kilos permettant ainsi d’augmenter la charge utile. Les réservoirs de carburant ont également été optimisés afin d’accroître sa portée. Les nacelles moteur ont aussi été améliorées afin de réduire encore plus le bruit en cabine grâce à la micro-perforation des entrées d’air.

Rubrique thématique

Cette semaine, nous discutons avec Raphaël Domjan du projet SolarStratos. L’objectif de ce projet est d’atteindre la stratosphère avec un avion électrique alimenté par des panneaux solaires.

SolarStratos dans son hangar

Nous discutons d’abord des « éco-explorations » précédentes de Raphaël et la genèse de l’idée de SolarStratos. Nous irons ensuite en détail sur les particularités de cet avion et plus particulièrement de ses ailes recouvertes de panneaux solaires intégrés à la structure.

Vue arrière de SolarStratos

Nous parlerons ensuite des particularités des vols dans la stratosphère au niveau de la pressurisation et de l’aérodynamique. Raphaël nous expliquera le choix de la combinaison spatiale au lieu de la cabine pressurisée comme dans le cas du Perlan 2. Il nous expliquera également les mesures permettant d’éviter une situation critique au niveau du flutter.

Habitacle et cockpit avant

Nous conclurons sur l’avancement des vols et de la contribution de ce projet pour les énergies renouvelables de manière plus globale.

Vidéo de la semaine

La vidéo de la semaine est une retrospective de l’année 2017 proposée par l’équipe de Solar Stratos. On y voit quelques images du premier vol par le pilote d’essai et directeur de vols Damian Hischier ainsi que de nombreuses images montrant en détail le processus de fabrication de l’avion. On peut ainsi y voir l’intérieur de la machine ainsi que l’aspect de surface de ces ailes si particulières. La combinaison spatiale ainsi que les premiers tests effectués par Raphaël y sont également présentées.

Conclusion

Ainsi se conclut donc le 23ème épisode. J’espère qu’il vous a plu et je vous invite à vous abonner sur votre application de podcast favoris. Également, n’hésitez pas à laisser un avis 5 étoiles sur iTunes ce qui permettra à d’autres personnes de découvrir ce podcast.

Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

Si vous voulez recevoir des notifications lors de la sortie des nouveaux épisodes, vous pouvez vous inscrire à la newsletter dans la barre latérale droite de notre site. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter sur @ParlonsAviation et sur Facebook sur notre page « Parlons Aviation. »

Crédits

Photo d’illustration : Vue d’artiste de SolarStratos dans la stratosphère

Photos HondaJet : Honda

Ce podcast est proposé sous licence Creative Commons BY-NC-ND 3.0.

Episode 22 : Cadets Air France avec Pierre-Louis

Bienvenue dans le 22ème épisode de ce podcast.

Cette semaine, nous allons discuter d’un sujet orienté vers la formation au métier de pilote de ligne. Nous allons nous intéresser plus particulièrement au programme cadets proposé par Air France. Ce programme permet à des personnes de bénéficier d’une formation payée intégralement par la compagnie et d’une place de copilote assurée en fin de formation.

Notre invité de la semaine est Pierre-Louis. Pierre-Louis nous parlera de son parcours avant d’avoir intégré les cadets Air France avec notamment un passage à Supaero à Toulouse. Il nous décrira ensuite le processus de sélection permettant d’accéder à ce programme ainsi que les différentes étapes associées. Pour conclure, il donnera quelques conseils aux futurs candidats aux cadets.

Actualités

L’actualité de la semaine est la certification du Boeing KC46 Pegasus par l’autorité fédérale de l’aviation américaine. Le KC46 est le dernier avion ravitailleur multirôle qui sera amené à équiper les forces armées américaines.

Le Boeing KC46 Pegasus

Cet avion est équipé de deux paniers de ravitaillement au bout des ailes et d’un situé à l’arrière du fuselage. Ce système de ravitaillement est plus simple mais nécessite une perche sur les avions receveurs. Tous les chasseurs actuels de l’armée de l’air Française en sont équipés.

Un KC46 qui ravitaille un A10

Le KC46 est également équipé d’une perche de ravitaillement permettant de ravitailler les avions équipés d’un réceptacle prévu à cet effet. Cette perche est piloté par un opérateur présent dans le ravitailleur afin de la positionner sur les derniers mètres. Sur les KC135, l’opérateur était présent à l’arrière du fuselage et disposait d’une fenêtre pour suivre l’opération. Sur KC46, une poste informatique équipé de caméras 3D a remplacé ce système.

Position de l’opérateur de la perche sur KC135

Ce programme a rencontré de nombreux problèmes de mise au point malgré le fait qu’il soit basé sur une cellule civile éprouvée. Il a reçu sa certification FAA en Septembre 2018 mais de nombreuses autres étapes de certification militaires restent à venir.

Station informatique de l’opérateur de la perche sur KC46

Rubrique thématique

Cette semaine, nous discuterons des cadets Air France et plus particulièrement des sélections qui permettent d’y accéder. Pour en parler avec nous, notre invité est Pierre-Louis.

Nous discuterons de son parcours avant de passer les sélections. Il nous présentera son parcours d’élève ingénieur à Supaero à Toulouse incluant les cours qui y étaient proposés ainsi que le stage qu’il a pu effectuer.

Nous irons ensuite en détail sur le déroulement des sélections avec les différentes étapes. Nous évoquerons les différentes épreuves qui les composent. Nous proposerons quelques pistes de préparation qui permettent d’optimiser ses chances de réussites.

Pierre-Louis nous parlera également du début de sa formation entre l’Angleterre et le Portugal. Pour conclure, il proposera quelques conseils aux futurs candidats à ce programme cadet.

Vidéo de la semaine

La vidéo de la semaine est une vidéo proposée par la chaine Youtube High Pressure Aviation Films. Cette chaine est gérée par un copilote Air France venant récemment de passer sur Boeing 777.

Dans cette vidéo, on y voit un atterrissage sur Roissy en Boeing 777-300 au petit matin. La qualité des images proposée par cette chaine est, comme d’habitude, simplement incroyable. Les commentaires textuels présentés dans la vidéo permettent de donner un peu de contexte sur ce qui s’y passe.

Conclusion

Ainsi se conclut donc le 22ème épisode. J’espère qu’il vous a plu et je vous invite à vous abonner sur votre application de podcast favoris. Également, n’hésitez pas à laisser un avis 5 étoiles sur iTunes ce qui permettra à d’autres personnes de découvrir ce podcast.

Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

Si vous voulez recevoir des notifications lors de la sortie des nouveaux épisodes, vous pouvez vous inscrire à la newsletter dans la barre latérale droite de notre site. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter sur @ParlonsAviation et sur Facebook sur notre page « Parlons Aviation. »

Crédits

Photo d’illustration : Boeing 787 Air France à CDG

Photos KC46 Pegasus : Boeing

Ce podcast est proposé sous licence Creative Commons BY-NC-ND 3.0.

Episode 21 : ULM et voyages en Afrique avec Stanislas

Bienvenue dans le 21ème épisode de ce podcast !

Cette semaine, nous allons discuter d’un sujet que nous n’avons pas encore évoqué sur ce podcast, les ULM. Les ULM sont une catégorie d’aéronefs qui propose un large éventail de machines différentes.

Les ULM sont souvent opposés aux avions qualifiés de certifiés. Les différences se situent au niveau du cadre réglementaire qui a été largement allégé afin de permettre d’aboutir à des machines moins couteuses.

Pour en parler avec nous, notre invité est Stanislas. Stanislas se décrit comme un pilote du Dimanche propriétaire d’un ULM multiaxe VL3. Nous discuterons avec lui de son parcours et ce qui l’a amené à se lancer dans l’ULM. Il nous racontera ensuite son parcours de formation allant de la formation de base jusqu’à la formation au voyage. Nous évoquerons en détail un raid qu’il a effectué récemment entre Chambéry et Dakar. Pour conclure, Stanislas proposera quelques conseils aux personnes souhaitant se lancer dans des voyages en ULM.

Actualités

L’actualité de la semaine est un record d’altitude établi par l’Airbus Perlan 2. L’objectif de ce projet est de construire un planeur permettant de monter jusque dans la stratosphère.

La première version de ce projet était basée sur le DG500 qu’on retrouve communément dans les clubs de planeur. Ils avaient réussi à atteindre une altitude de 51600 pieds ce qui constituait un record pour la catégorie des planeurs.

L’équipage du Perlan 2

La seconde version est un planeur conçu de zéro avec une cabine pressurisée. La pressurisation est indispensable pour atteindre cette partie de l’atmosphère où la raréfaction de l’air atteint des extrêmes.

Le Perlan 2 a réussi à atteindre la stratosphère en utilisant les ondes de ressaut stratosphériques. Les ondes de ressaut sont un phénomène relativement commun ayant lieu lorsque des vents relativement importants rencontrent des montagnes. Selon certaines conditions bien particulières, ces ondes peuvent atteindre la stratosphère.

Perlan 2, un planeur exceptionnel !

Le 3 Septembre, ils ont réussi à atteindre l’attitude de 74300 pieds dépassant ainsi le record de l’U2.

Rubrique thématique

Cette semaine, nous discutons avec Stanislas d’ULM et plus particulièrement du VL3. Nous évoquerons d’abord son parcours aéronautique ainsi que les raisons qui l’ont poussé à s’intéresser aux ULM plutôt qu’aux avions certifiés classiques.

VL3 au poser à Rachid
Magnifique vue du désert

Nous irons ensuite en détail sur le raid qu’il a effectué avec d’autres ULM au départ de Chambéry et à destination de Dakar. Stanislas nous racontera les différentes étapes de ce voyage ainsi que les diverses péripéties associées.

Avitaillement des ULM
Une autre vue magnifique du désert

Le raid est parti de Chambéry et a fait deux escales en Espagne avant d’atteindre le Maroc. Ils ont ensuite traversé le Maroc du Nord au Sud avant d’atteindre le Sahara occidental puis la Mauritanie. Finalement, ils ont atteint Dakar. Lors d’une de ces escales, ils ont également eu la chance d’inaugurer une piste perdu dans le désert mauritanien.

Aéroport de Zagora
Les participants de ce raid

Pour conclure, Stanislas nous proposera quelques conseils pour les personnes qui seraient intéressés par l’ULM et plus particulièrement par les voyages en ULM.

Vidéo de la semaine

La vidéo de la semaine est une vidéo de promotion du VL3 proposé par son constructeur JMB Aircraft. On y voit les différentes étapes de fabrication de cet ULM composé en large partie de composites. Ces étapes vont de la pose des fibre de carbone dans les moules prévus à cet effet jusqu’à la pose finale de l’avionique en passant par le montage du bloc moteur.

Pour conclure cette vidéo, on retrouve quelques caractéristiques technique ainsi qu’un joli passage bas effectué par un VL3 tout juste sorti d’usine.

Conclusion

Ainsi se conclut donc le 21ème épisode. J’espère qu’il vous a plu et je vous invite à vous abonner sur votre application de podcast favoris. Également, n’hésitez pas à laisser un avis 5 étoiles sur iTunes ce qui permettra à d’autres personnes de découvrir ce podcast.

Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

Si vous voulez recevoir des notifications lors de la sortie des nouveaux épisodes, vous pouvez vous inscrire à la newsletter dans la barre latérale droite de notre site. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter sur @ParlonsAviation et sur Facebook sur notre page « Parlons Aviation. »

Crédits

Photo d’illustration : VL3 alignés sur le bord de la piste de Rachid

Photos raid Chambéry-Dakar : Stanislas

Ce podcast est proposé sous licence Creative Commons BY-NC-ND 3.0.

Episode 20 : Tour de France des Jeunes Pilotes avec Anne

Bienvenue dans le vingtième épisode de ce podcast !

Aujourd’hui, nous allons discuter avec Anne d’un événement organisé par la Fédération Française Aéronautique (FFA) tous les deux ans : le Hop! Tour de France des Jeunes Pilotes. Elle a participé à cet événement en tant que jeune pilote et nous racontera son expérience.

Nous parlerons d’abord de son parcours aéronautique et de ce qui l’a amené à s’intéresser à l’aviation. Ensuite, nous nous intéresserons aux critères et aux sélections qui permettent de participer à cet évènement. Nous irons également en détail sur le fonctionnement de ce Tour de France ainsi sur les diverses épreuves proposées tout au long des ces deux semaines.

Actualités

L’actualité de la semaine est un rapport du Bureau Enquête Accident (BEA) sorti récemment au sujet d’un incident grave ayant eu lieu à bord d’un Airbus A330 de XL Airways. Cet avion était parti de Marseille à destination de la Réunion.

Nous discutons le mode de fonctionnement des centrales inertielles présentes dans les avions modernes. Ces centrales sont composées de lasers circulaires qui permettent de mesurer les accélérations de l’avion. La mesure de ces accélérations permet d’obtenir l’orientation de l’avion par rapport à la Terre mais aussi sa position.

Lasers circulaires d’une centrale inertielle

Dans le cas de l’incident de XL Airways, la troisième centrale inertielle a invalidé la totalité de ses données laissant les systèmes de l’avion avec les deux centrales restantes. En plus de ce problème, la seconde centrale a dérivé suffisamment pour que les données deviennent incohérentes avec la première centrale. Les conséquences de cette invalidation sont importantes. Les pilotes se sont retrouvés sans information d’orientation et de position sur leurs écrans primaires.

L’instrument de secours en cas de panne totale des centrales inertielles : L’ISIS
Instrumentation primaire vue par l’équipage

L’avion a ainsi dû être piloté grâce à l’instrumentation de secours dont la dernière itération est « l’ISIS ». L’équipage a fait demi-tour et a ramené l’avion sur Athènes afin qu’il puisse être inspecté par les équipes de maintenance.

Rapport d’accident du BEA

Rubrique thématique

Cette semaine nous discutons avec Anne du Hop! Tour de France des Jeunes Pilotes organisé par la Fédération Française Aéronautique. Cet événement a lieu tous les deux ans et regroupe une quarantaine de jeunes âgés de 18 à 24 ans passionnés par l’aviation.

Les participants et les organisateurs du Hop! Tour de France des Jeunes Pilotes
Avions des participants

Anne a participé à cet évènement en tant que jeune pilote avec un Cessna 152. Il s’agit du même avion avec lequel elle avait effectué sa formation PPL. Ce Tour de France se décompose en différentes étapes sur des terrains civils mais également militaires tels que Landivisiau.

Anne et son Cessna 152
Des rencontres avec le public pour créer de futurs passionné(e)s d’aviation !

Afin de pouvoir participer à cet évènement, il est nécessaire de prendre part à des sélections. Les pré-sélections sont une navigation à effectuer avec un logger proposé par la FFA. Les différents paramètres tels que la tenue d’altitude et de cap sont notés afin de déterminer l’issue de la sélection. Une fois les pré-sélections réussies, une épreuve de sélection nationale est organisée en région Parisienne.

De belles vues lors des navigations

En plus d’un moment d’échange, ce Tour de France est également une compétition entre les participants. Les épreuves sont nombreuses et sont composées de disciplines telles que le rallye aérien, des épreuves théoriques, la présentation d’avions au public ou encore la propreté de l’avion.

Le Podium !

Vidéo de la semaine

La vidéo de la semaine est une vidéo proposée par la Fédération Française aéronautique qui présente la première étape du Tour de France des Jeunes Pilotes. Cette première étape avait lieu à Chartres. On y voit l’arrivée des participants avec leurs avions ainsi que la remise des leurs combinaisons de vol. Quelques profils de participants y sont également proposés.

Cette vidéo fait partie d’une série qui présente en détail le déroulement de ces deux semaines.

Conclusion

Ainsi se conclut donc le vingtième épisode. J’espère qu’il vous a plu et je vous invite à vous abonner sur votre application de podcast favoris. Également, n’hésitez pas à laisser un avis 5 étoiles sur iTunes ce qui permettra à d’autres personnes de découvrir ce podcast.

Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

Si vous voulez recevoir des notifications lors de la sortie des nouveaux épisodes, vous pouvez vous inscrire à la newsletter dans la barre latérale droite de notre site. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter sur @ParlonsAviation et sur Facebook sur notre page « Parlons Aviation. »

Crédits

Photo d’illustration : Mont Blanc à l’arrivée sur Genève

Photos Tour de France des Jeunes Pilotes : Anne

Ce podcast est proposé sous licence Creative Commons BY-NC-ND 3.0.

Episode 19 : Boeing Stearman avec Gwenael

Bienvenue dans le dix-neuvième épisode de ce podcast !

Aujourd’hui, nous allons discuter avec Gwenael de son parcours aéronautique et plus particulièrement de ce que l’a amené à acheter un Boeing PT-17 Stearman.

Nous nous intéresserons aux raisons qui l’ont motivé à s’intéresser à un tel avion ainsi qu’aux spécificités de son pilotage. Gwenael nous décrira le processus d’achat d’un avion en partant de la recherche de l’avion de ses rêves jusqu’à sa mise en service en passant par l’expédition pour le ramener des États-Unis.

Rubrique thématique

Pour début l’interview, nous discutons du parcours aéronautique de Gwenael. Nous partons de ses débuts dans un aéroclub Normand sur Cessna 152 puis Cessna 172. Une fois le PPL obtenu, nous discutons des quelques voyages qu’il a pu faire avec les avions de cet aéroclub.

Le Stearman avant démontage
Une aile de démontée !

Ensuite, nous nous intéressons à ce qui l’a amené à s’intéresser au Boeing Stearman ainsi qu’à son apprentissage du pilotage d’une machine aussi exceptionnelle. Suite à cette expérience, Gwenael nous raconte le processus d’achat d’un avion de collection relativement rare tel que le PT17.

Le démontage bien avancé
Le Stearman dans le container

Il nous décrit la recherche d’un avion parmi de nombreuses annonces sur Internet ainsi que l’essai infructueux d’achat d’un avion situé en Pologne. Nous allons ensuite en détail sur l’achat de l’avion dont il est propriétaire aujourd’hui. Cette machine se situait aux Etats-Unis et plus particulièrement au Texas. Gwenael nous raconte son expédition au Texas ainsi que les diverses péripéties liées à l’achat, au démontage et à la mise en container.

L’avion remonté !

Pour finir, il nous décrit le processus de remontage de l’avion ainsi que les premiers vol dans son nouvel avion.

Vidéo de la semaine

La vidéo de la semaine est une vidéo de la chaine Youtube Flight Chops. Elle fait partie d’une série de vidéos qui montre le processus d’apprentissage du Stearman de Steve. Cette vidéo est très intéressante car elle montre bien les spécificités du pilotage d’un avion aussi légendaire très différent des avions d’aéroclub que nous connaissons aujourd’hui.

Conclusion

Ainsi se conclut donc le dix-neuvième épisode. J’espère qu’il vous a plu et je vous invite à vous abonner sur votre application de podcast favoris. Également, n’hésitez pas à laisser un avis 5 étoiles sur iTunes ce qui permettra à d’autres personnes de découvrir ce podcast.

Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

Si vous voulez recevoir des notifications lors de la sortie des nouveaux épisodes, vous pouvez vous inscrire à la newsletter dans la barre latérale droite de notre site. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter sur @ParlonsAviation et sur Facebook sur notre page « Parlons Aviation. »

Crédits

Photo d’illustration : Stearman de Gwenael aligné avec ceux d’Aero Vintage Academy

Photos Stearman : Gwenael

Ce podcast est proposé sous licence Creative Commons BY-NC-ND 3.0.

Episode 18 : Annecy, Friedrichshafen et Berne avec Rémi

Bienvenue dans le dix-huitième épisode de ce podcast !

Aujourd’hui, nous allons proposer un nouveau récit de voyage. Cette fois-ci, les destinations sont un peu moins exotiques car nous ne sommes pas retournés en Floride mais elles valent tout de même le détour !

Nous allons parler avec Rémi qui a été mon commandant de bord pour cette navigation triangulaire d’Annecy vers Friedrichshafen avec une escale à Berne. En introduction, je présente ce récit de voyage. Nous irons en détail sur les aspects de préparation d’un voyage international tel que celui-ci ainsi que sur les différents défis qui se sont présentés à nous.

Actualités

L’actualité de la semaine est le premier vol et la première livraison de l’A321neo en version « cabin flex ». Cette nouvelle version de l’A321 a pour objectif de répondre, entre autre, aux demandes des low costs de densification de la cabine.

Traditionnellement, les low costs étaient plus intéressées par les A319. Lorsqu’elles ont souhaité évoluer vers l’A320, Airbus a dû re-certifier l’avion de pouvoir augmenter la capacité en passagers de 180 à 186 sièges. Cette re-certification a été rendu possible grace à la re-configuration du galley arrière et de l’ajout de toboggans d’évacuation plus larges.

Reconfiguration du galley arrière pour l’A320 186 places

Maintenant que les low costs s’intéressent à l’A321, il a été demandé à Airbus de densifier cette cabine également. La solution d’Airbus a été de rendre modulaire la configuration des issues de secours et d’intégrer le galley arrière de la même manière que l’A320-186.

Configuration haute densité de l’A321neo cabin flex

Grace à ces modifications, l’A321neo « cabin flex » a la possibilité d’accommoder 240 passagers au lieu des 220 de l’A321 standard. Il est intéressant de voir l’évolution progressive de la famille A320 avec non seulement une re-motorisation mais aussi une diversification significative des configurations en cabine.

Rubrique thématique

Pour la première partie de ce récit de vol, nous sommes sur une terrasse à l’aéroport de Friedrichshafen. Nous faisons le point sur la préparation de ce vol et nous discutons également du Tecnam P2008, avion avec lequel nous avons fait ce voyage. Nous discutons des différents outils utilisés par Rémi pour préparer ce vol mais aussi des particularités des vols transfrontaliers.

Notre avion pour ce voyage : le Tecnam P2008 !
Tableau de bord du P2008
Encore un peu de neige sur les Alpes

Lors de la seconde partie de ce récit de vol, nous parlons des difficultés rencontrées lors du départ de Friedrichshafen et lors de l’arrivée à Berne. Nous évoquons également le magnifique transit au dessus du lac de Zurich très proche du centre ville. Pour conclure, nous tirons les enseignements de cette navigation.

Aéroport de Zurich (LSZH)
Centre-ville de Zurich
Au sol à Berne (LSZB)
Le Moléson
Magnifique vue du Lac Léman au retour
Exemple de DABS : bulletin récapitulatif des zones spéciales en Suisse
Avis de douane (Lien vers le document Word)
Exemple de log de navigation

Vidéo de la semaine

La vidéo de la semaine est une vidéo issue de la chaine Youtube de Matthew Guthmiller. Cette vidéo n’a aucun rapport avec l’épisode de cette semaine mais ça n’a pas d’importance !

On y voit deux vols en formation avec un Bonanza et un Citation Mustang puis une paire de Bonanza. Ces vols ont lieu aux alentours du Grand Canyon et de Sedona ce qui donne des vues absolument magnifiques !

Conclusion

Ainsi se conclut donc le dix-huitième épisode. J’espère qu’il vous a plu et je vous invite à vous abonner sur votre application de podcast favoris. Également, n’hésitez pas à laisser un avis 5 étoiles sur iTunes ce qui permettra à d’autres personnes de découvrir ce podcast.

Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

Si vous voulez recevoir des notifications lors de la sortie des nouveaux épisodes, vous pouvez vous inscrire à la newsletter dans la barre latérale droite de notre site. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter sur @ParlonsAviation et sur Facebook sur notre page « Parlons Aviation. »

Crédits

Photos récit de vol : Rémi & moi 😀

Illustration configurations de cabine : Airbus

Photo d’illustration : Lac Léman au retour de Berne

Ce podcast est proposé sous licence Creative Commons BY-NC-ND 3.0.

Episode 17 : Vols transatlantiques en Cessna avec Virginie

Bienvenue dans le dix-septième épisode de ce podcast !

Aujourd’hui, nous allons discuter d’un sujet plus orienté vers les voyages mais pas n’importe lesquels. Nous allons parler de voyages transatlantiques en Cessna avec notre invitée Virginie.

En introduction, je présente notre invitée Virginie. Nous nous intéresserons à son parcours de pilote professionnelle mais aussi de ce qui l’a amenée à être impliquée dans de telles aventures. Nous irons en détail sur les différents aspects de préparations de ce voyage ainsi que des difficultés associées au survol de régions aussi peu hospitalières.

Actualités

La première actualité de la semaine est le premier vol imminent du Beluga XL. Le Beluga XL est une nouvelle version du Beluga déjà en service chez Airbus. Le Beluga original était basé sur la cellule de l’A300-600 alors que la version est basée sur l’A330-200F.

Le Beluga XL avec une jolie livrée !

Cette nouvelle version dispose d’un large baie cargo d’une largeur de 8 mètres et d’une longueur de 43 mètres. Il est capable de transporter 53 tonnes de cargo sur 4000km. L’ouverture de la baie se fait par l’avant de manière similaire aux Boeing 747 cargo.

Un Beluga qui engloutit des fuselages d’A320

Cet avion est une composante majeur de la stratégie industrielle d’Airbus car elle leur permet de répartir la production de ses avions en Europe.

La seconde actualité de la semaine est la concrétisation de la prise du contrôle du programme C-Series par Airbus. Nous avions déjà évoqué les difficultés de ce programme lors de l’épisode 6 avec notamment le litige initié par Boeing auprès de la commission fédérale du commerce américaine.

Un avion magnifique !

Cette prise de contrôle a été actée récemment avec le renommage du CS100 en Airbus A220-100 et du CS300 en Airbus A220-300. Suite à cette annonce par Airbus, JetBlue a annoncé son intention d’acheter 60 A220-300 avec 60 options supplémentaires.

Toujours aussi magnifique en livrée Airbus

Espérons que cette alliance entre Bombardier et Airbus permettra à ce programme de prospérer et de dépasser ces difficultés financières initiales.

Rubrique thématique

Virginie nous présente son parcours qui l’a amené à se reconvertir dans l’aviation suite à un parcours professionnel initial totalement différent. Nous discuterons avec elle de son choix de formation entre l’Europe, les États-Unis et le Canada.

Elle nous décrira ensuite son expérience lors de deux vols de convoyages transatlantiques ayant eu lieu récemment. Nous parlerons des divers préparatifs incluant le matériel de survie, la gestion de l’avitaillement en carburant, la gestion des tracas mécaniques mais aussi de l’hébergement lors des différentes étapes.

Pour conclure, Virginie donnera quelques conseils pour les personnes qui seraient intéressées pour se lancer dans une telle aventure transatlantique.

Vidéo de la semaine

La vidéo de la semaine est une vidéo proposée par la chaîne de Matthew Guthmiller. Elle présente le récit des deux étapes d’une traversée Ouest-Est de l’Atlantique Nord en Cessna 210 Centurion. Le voyage débute sur la côte Ouest du Groenland et finit à Reykjavik en passant par Nuuk sur la cote est du Groenland.

A la fin de la vidéo, on peut également voir une visite du centre de contrôle océanique islandais.

Conclusion

Ainsi se conclut donc le dix-septième épisode. J’espère qu’il vous a plu et je vous invite à vous abonner sur votre application de podcast favoris. Également, n’hésitez pas à laisser un avis 5 étoiles sur iTunes ce qui permettra à d’autres personnes de découvrir ce podcast.

Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

Si vous voulez recevoir des notifications lors de la sortie des nouveaux épisodes, vous pouvez vous inscrire à la newsletter dans la barre latérale droite de notre site. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter sur @ParlonsAviation et sur Facebook sur notre page « Parlons Aviation. »

Crédits

Photos C-Series & A220 : Airbus

Photos Beluga : Airbus

Photos transatlantiques : Virginie

Photo d’illustration : Vue du Lac Léman

Ce podcast est proposé sous licence Creative Commons BY-NC-ND 3.0.

Episode 16 : Meetings aériens et direction des vols

Bienvenue dans le seizième épisode de ce podcast !

Aujourd’hui, nous allons continuer sur un thème similaire à l’épisode précédent. Nous allons parler de l’organisation d’un meeting aérien et plus particulièrement du rôle de directeur des vols avec un autre Antoine.

En introduction, je présente notre invité Antoine. Nous nous intéresserons aux problématiques liées à l’organisation d’un meeting aérien et plus particulièrement à l’organisation du show aérien. Nous irons également en détail sur le rôle de directeur des vols qu’Antoine a lors du Villeneuve Airshow qui a lieu chaque année.

Actualités

La première actualité de la semaine est le premier vol de la dernière version de l’A350, l’A350 ULR pour « ultra long range ». Cette dernière version est basée sur la cellule de l’A350-900 mais comporte de nombreuses modifications permettant d’en accroître la portée.

Le premier A350ULR au décollage

Parmi ces modifications, on retrouve un optimisation des réservoirs de carburant et une amélioration des winglets mais aussi une augmentation de la masse maximale au décollage.

Vue comparative des nouveaux winglets magnifiques de l’A350. (Nouveaux en bas)

Le client de lancement de l’A350 ULR est Singapore Airlines qui prévoit de l’utiliser pour desservir la ligne Singapour – New York. Ce vol qui sera le plus long vol régulier au monde avait déjà été desservi dans le passé par des A340-500. D’autres compagnies seraient également intéressées telles que Thaï et Vietnam Airlines.

La seconde actualité de la semaine est l’association d’Airbus et de Dassault Aviation pour le développement d’un futur avion de combat européen. Cet avion a pour objectif d’être le successeur de la génération actuelle d’avion de chasse en service actuellement en Europe.

Non ce n’est pas le futur chasseur Airbus/Dassault mais je voulais mettre une photo du Rafale !

Ces chasseurs actuels sont souvent désignés sous l’appellation de « génération 4+ » par opposition aux derniers chausseurs américains désignés sous l’appellation « génération 5 ». Les principales différences se situent au niveau de leur furtivité aux ondes radars et l’intégration informatique des systèmes avioniques.

Viseur de casque américain

Parmi ces intégrations, on retrouve des innovations tels que les viseurs de casque qui permettent au pilote de pouvoir visualiser les informations de trajectoire et de visée à 360°. On retrouve également des écrans numériques avancés permettant de fusionner les sources d’informations venant de très nombreuses sources.

Démonstrateur du cockpit du F35

Il sera intéressant de voir le résultats des discussions politiques au sujet de ce futur de programme.

Rubrique thématique

Antoine nous présente son parcours qui l’a amené à devenir pilote privé puis voltigeur puis directeur des vols lors du meeting organisé par son aéroclub. Nous discuterons avec lui du choix des démonstrations aériennes qui feront partie du meeting et des critères associés.

Antoine lors du meeting

Nous parlerons des contraintes et du rôle de directeur des vols que ce soit lors de la préparation du meeting ou lors du déroulement du meeting. Nous évoquerons également les nombreux autres bénévoles qui font partie de l’organisation du meeting.

Affiche de l’édition de cette année

Pour conclure, Antoine donnera quelques conseils pour ceux qui seraient intéressées pour organiser un meeting ou devenir directeur des vols.

Vidéo de la semaine

La vidéo de la semaine est, à nouveau, une vidéo proposée par la chaine Youtube FlightChops. On y voit le déroulé d’un vol d’instructeur sur Harvard qui est une version du North American T6. L’objectif de Steve est d’être lâché sur cet avion afin de pouvoir le présenter lors de meetings aériens et d’évènements militaires.

Conclusion

Ainsi se conclut donc le seizième épisode. J’espère qu’il vous a plu et je vous invite à vous abonner sur votre application de podcast favoris. Également, n’hésitez pas à laisser un avis 5 étoiles sur iTunes ce qui permettra à d’autres personnes de découvrir ce podcast.

Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

Si vous voulez recevoir des notifications lors de la sortie des nouveaux épisodes, vous pouvez vous inscrire à la newsletter dans la barre latérale droite de notre site. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter sur @ParlonsAviation et sur Facebook sur notre page « Parlons Aviation. »

Crédits

Photos A350ULR : Airbus

Photo Rafale : Dassault Aviation

Photo viseur de casque : BAE Systems

Photo d’illustration : Aéroport de Dubrovnik au soleil couchant

Ce podcast est proposé sous licence Creative Commons BY-NC-ND 3.0.

Episode 15 : Wing walking et aviation gouvernementale avec Stéphanie

Bienvenue dans le quinzième épisode de ce podcast !

Aujourd’hui, nous allons discuter de deux sujets passionnants : le wing walking et l’aviation gouvernementale avec Stéphanie. Le wing walking est un type de démonstration aérienne crée lors des premiers meetings aérien dans les années 20 qui consiste à mettre une personne debout sur l’aile d’un avion. Pendant ces démonstrations, la personne peut effectuer plusieurs poses et évolutions pendant que l’avion effectue lui aussi des évolutions acrobatiques.

En introduction, je présente notre invitée Stéphanie. Nous nous intéresserons plus particulièrement à son parcours et son expérience en tant qu’hôtesse de l’air à bord d’avions gouvernementaux puis civils ainsi qu’en tant que membre de l’équipe des Breitling wing walker.

Actualités

L’actualité de la semaine est la tenue du salon de l’aviation d’affaires européenne, EBACE. Ce salon a lieu tous les ans sur l’aéroport de Genève et rassemble une large partie des acteurs de cette industrie.

Un des plus gros stands sur l’exposition statique était celui de Bombardier. On y retrouvait le Global 7000 dont nous avions parlé lors de l’épisode 12. Cet avion a été renommé Global 7500 et ses performances annoncées ont été améliorées.

Le Global 7500, un avion magnifique !

Bombardier a également annoncé le lancement des Global 5500 et 6500 afin de compléter leur gamme. Ils sont équipés de la dernière motorisation annoncée lors du salon par Rolls Royce, les Rolls Royce Pearl. Ces nouveaux modèles leur permettront de concurrencer plus efficacement les Falcon 6X et Gulfstream G500.

Le cockpit du Global 6000, pas le plus récent mais tout de même ultra-moderne !

Un autre stand qui a retenu mon attention est le stand de Gulfstream. Nous avons pu visiter l’intérieur du G550 à défaut d’avoir pu visiter le G500 dont nous avions parlé lors de l’épisode 4. Nous avons eu une démonstration du système d’affichage à tête haute similaire au Falcon Eye dont nous avions également discuté précédemment.

Les Gulfstream avec le G550 en premier plan. Des avions magnifiques !
Affichage tête haute Garmin avec vision synthétique du relief

Ces nouveaux affichages permettent de continuer un approche de catégorie 1 jusqu’à 30 mètres (100 ft) au-dessus de la piste au lieu de 60 mètres (200 ft) normalement autorisés. Cela permet à ces avions de se poser dans des conditions plus dégradées sans augmenter la catégorie d’approche ce qui est très coûteux.

Pilatus PC24, probablement la star du salon !

Rubrique thématique

Stéphanie a commencée sa carrière dans l’armée de l’air en tant qu’agent sécurité cabine ou, plus communément appelé dans le civil, hôtesse de l’air. Elle a eu ce rôle à bord des Falcon 900 gouvernementaux. Ensuite, elle s’est reconvertie dans l’aviation d’affaires civil sur Falcon 2000.

Stéphanie dans son uniforme lorsqu’elle travaillait dans l’aviation d’affaires civile

Nous discutons avec elle du rôle spécifique du personnel de cabine dans le contexte de l’aviation d’affaires. Les tâches qui reviennent au personnel de cabine dans ce contexte sont étonnamment large par rapport à ce qu’on connaît plus habituellement dans l’aviation de ligne.

Vol en patrouille des Breitling wing walker

Suite à un cadeau d’anniversaire peu commun, elle a découvert le wing walking. Suite à un véritable coup de coeur, elle a décidé de postuler immédiatement pour faire partie de l’équipe des Breitling wing walker. Après un processus de sélection difficile qu’elle nous décrit, elle fût accepté et effectua une saison à Dubaï dans cette équipe de prestige.

Les Breitling wing walker à Dubai !

Stéphanie nous expliquera le processus de formation pour devenir wing walker ainsi que des difficultés et des exigences d’un tel métier.

Debout sur l’aile d’un avion en vol dos, une expérience qui ne peut être qu’incroyable !

Vidéo de la semaine

La vidéo de la semaine est une vidéo de démonstration des Breitling wing walker à l’occasion d’un championnats de voltige en 2015. La vidéo a été tournée à divers endroits autour de Dubaï dont notamment le Burj Kalifa, le centre ville et les Palm Islands. On peut y voir deux magnifiques Stearman oranges ainsi que les diverses acrobaties réalisées par la wing walker et l’avion. On y retrouve certaines poses décrites par Stéphanie lors de l’interview.

Conclusion

Ainsi se conclut donc le quinzième épisode. J’espère qu’il vous a plu et je vous invite à vous abonner sur votre application de podcast favoris. Également, n’hésitez pas à laisser un avis 5 étoiles sur iTunes ce qui permettra à d’autres personnes de découvrir ce podcast.

Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

Si vous voulez recevoir des notifications lors de la sortie des nouveaux épisodes, vous pouvez vous inscrire à la newsletter dans la barre latérale droite de notre site. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter sur @ParlonsAviation et sur Facebook sur notre page « Parlons Aviation »

Crédits

Photos EBACE : moi 😀

Photos Stéphanie & Breitling wing walker & Photo d’illustration : Stéphanie

Ce podcast est proposé sous licence Creative Commons BY-NC-ND 3.0.

Episode 14 : Programmes cadets et MPL avec Benoit

Bienvenue dans le quatorzième épisode de ce podcast !

Aujourd’hui, nous allons discuter d’un sujet plus orienté vers la formation au métier de pilote de ligne. Nous nous intéresserons en particulier aux programmes cadets et au licences MPL. Les programmes cadet sont des cursus de formation proposées par certaines compagnies où les sélections sont effectuées avant le début de la formation et où la formation est structurée par la compagnie.

Certains programmes cadets sont même financés par la compagnie en échange d’un engagement de quelques années. La licence MPL est un nouveau type de licence qui implique une réduction des heures de vol sur avion réel en échange pour une forte augmentation des heures de simulateur.

En introduction, je présente notre invité Benoit. Benoit est un pilote de ligne qui est passé par un programme cadet proposé par une compagnie du Golfe. Avant d’intégrer ce programme cadet, il était ingénieur des opérations de vol chez Airbus.

Actualités

L’actualité de la semaine est le premier vol de la version BBJ du Boeing 737 Max. Les versions BBJ pour « Boeing Business Jets » sont des avions de ligne transformés en de luxueux avion d’affaires.

Le Boeing 737 Max est la dernière version du Boeing 737 et une évolution du Boeing 737 NG. La plus grosse modification est l’intégration de la motorisé CFM Leap. Il s’agit d’une version de la motorisation également proposée sur Airbus A320neo.

Un joli avion !

Les autres modifications incluent l’ajout des winglets dits « split-tip » qui dépassent du haut et du haut de l’extrémité des ailes ainsi que l’intégration de réservoirs de kérosène permettant d’étendre sa portée. Par rapport aux avions de ligne du même modèle, les BBJ ont une portée quasiment doublée afin de pouvoir rivaliser avec les autres jets d’affaire haut de gamme.

Cockpit du B737 Max

Une autre modification est la mise à jour de l’avionique avec l’intégration des grands écrans numériques similaires à ceux qu’on peut retrouver sur Boeing 787. Les premières livraisons du 737 Max BBJ devraient avoir lieu dans le courant de l’année. Vous trouverez la fiche produit de cet avion sur le site de Boeing.

Rubrique thématique

Cette semaine nous nous intéressons aux programmes cadets et à la licence MPL. Nous irons en détail sur le parcours de Benoit et de ses diverses tentatives aux programmes cadets de l’ENAC. Nous parlerons également de son travail chez Airbus en tant qu’ingénieur des opérations de vol ainsi que les raisons qui l’ont poussé à quitter cet emploi pour devenir pilote de ligne.

Nous discuterons en détail du déroulé de la formation dans le cadre de la MPL. Nous évoquerons les différentes phases de formation ainsi que les différences avec le parcours classique de formation. Pour finir, nous parlerons des défis de ce type de formation ainsi que du contexte de travail dans le Golfe.

Pour conclure, nous proposerons quelques conseils pour les personnes intéressées par les programmes cadet.

Magnifique vue du désert en DA42
Approche de nuit en DA42
Instrumentation de l’Embraer Phenom utilisé en fin de formation
Simulateur A320 full motion

Vidéo de la semaine

La vidéo de la semaine est une vidéo proposée par la chaîne YouTube FlightChops. On y voit un récit d’un voyage où deux pilotes amènent leurs filles pour une visite surprise à Disney mélangé au récit d’un vol de contrôle bi-moteur. L’avion montré dans la vidéo est un Diamond DA42 qui est le même que celui utilisé par Benoit lors de sa formation MPL.

Conclusion

Ainsi se conclut donc le quatorzième épisode. J’espère qu’il vous a plu et je vous invite à vous abonner sur votre application de podcast favoris. Également, n’hésitez pas à laisser un avis 5 étoiles sur iTunes ce qui permettra à d’autres personnes de découvrir ce podcast.

Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

Si vous voulez recevoir des notifications lors de la sortie des nouveaux épisodes, vous pouvez vous inscrire à la newsletter dans la barre latérale droite de notre site. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter sur @ParlonsAviation et sur Facebook sur notre page « Parlons Aviation »

Crédits

Photo d’illustration : Éclaircie entre deux orages prise à l’arrivée au nord de Madrid

Photos DA42 & Cadets : Benoit

Photos BBJ : Boeing